Besoin d’aide ?
Un problème ? La solution se trouve peut-être dans notre rubrique d’aide.
Sinon, contactez-nous du lundi au vendredi de 10h à 18h au
(prix d'un appel local)
Nous contacter par e-mail

Quelle est la date de votre mariage ?

Malheureusement, en raison de la Covid-19, nous avons dû célébrer notre mariage en deux temps.

Fiancés en août 2019 sur le toit de l’Empire State Building à New-York, nous nous sommes mariés civilement le 25 septembre 2020 à la Mairie de Monaco et religieusement un an plus tard, le 25 septembre 2021 en la Paroisse Sainte-Dévote, Sainte Patronne de la Principauté.

 

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Mon mari et moi nous sommes rencontrés l’été 2013 via un site de rencontre. Nous sommes d’abord devenus amis avant de se perdre de vue. Quelques années plus tard, en 2016, nous nous sommes retrouvés pour ne plus jamais se quitter.

 

 

Comment s’est passée la demande en mariage ? Où était-ce ? Qu’avez-vous ressenti ?

Nous avons passé deux semaines à New-York en août 2019. Le plus beau voyage de notre vie ! C’est une ville extraordinaire avec une énergie qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Se fiancer là-bas est.. MAGIQUE ! Les premiers jours nous avons visité les lieux incontournables. Nous avons passé des vacances de rêve !

Trois jours avant notre retour à Monaco, nous sommes partis dîner au Mc Gees’ Pub. Pub qui a inspiré la série « How I Met Your Mother ». Série que l’on adore. Une fois le repas terminé, mon mari décide d’héler un taxi. Une scène digne des films américains. Il me demande de ne pas poser de question sur notre destination. Il s’adresse au chauffeur de taxi et lui montre sur son portable l’endroit où il souhaite que l’on aille avec cette phrase « please, don’t say it ! » Et là le chauffeur répond « Ah, Empire State Building, OK let’s go »… Le plus gros fou rire de notre vie.

Une fois arrivée devant, j’ai commencé à me poser des questions… Va-t-il vraiment le faire ? Nous faisons la queue, nous prenons l’ascenseur, et là, hasard total, un joueur de saxophone se met à jouer une mélodie romantique. Nous sortons pour admirer la vue du dernier étage. Mon mari se met alors à me parler en me racontant notre premier rendez-vous. Il se met ensuite à genoux, sort une bague magnifique et me pose cette fameuse question (que j’avais hâte d’entendre) : « Ambre, veux-tu m’épouser ? ». J’étais tétanisée. Les larmes coulaient, ma respiration se coupait… Les secondes passent, et je ne répondais toujours pas à tel point qu’il a dû me reposer la question une seconde fois ! J’ai bien sûr répondu « OUI ». C’est là que toutes les personnes autour de nous ont crié « OH MY GOD » et ont ensuite applaudi.

 

Quel thème avez-vous choisi pour votre mariage et pourquoi ? Avez-vous hésité avec d’autres thèmes ?

Nous ne faisons pas partie de ces couples qui ont choisi un thème pour leur mariage. Ce n’est pas notre truc. Quand nos invités nous demandaient comment devaient-ils s’habiller ? Chic !

 

 

Comment s’est passée la préparation du mariage ? Par quoi avez-vous commencé ?

La préparation du mariage a démarré dès notre retour sur Monaco. En premier nous avons bloqué une date. Initialement, et si le Covid n’était pas venu nous embêter, nous aurions dû nous marier les 25 (mariage civil) et 26 (mariage religieux) septembre 2020.

Ensuite, nous avons fait nos dossiers auprès de l’état civil et auprès du Prêtre et avons commencé la préparation.

Il a fallu aussi trouver le lieu du vin d’honneur, de la fête et du brunch du lendemain. Et c’est à ce moment-là que nous avons envoyé les faire-part.

Je suis ensuite partie à la recherche de ma robe, mon mari de son costume. Est venu le temps pour la décoration, les dragées, la recherche des prestataires, le choix et la dégustation du menu, les musiques importantes comme celle de la première danse et les petits détails qui se règlent jusqu’au jour J.

Malheureusement avec cette épidémie, tous les préparatifs ont été stoppés. Du moins pour le mariage religieux et la grande fête célébrés un an après la Mairie. Nous avons donc encore eu douze mois pour nous préparer.

 

Comment avez-vous choisi vos tenues ? Était-ce un choix difficile ou aviez-vous déjà une idée ?

Elle : j’ai toujours voulu me marier. Ma mère et ma grand-mère étant coiffeuses, les samedis, je voyais souvent des femmes sortir de leur salon de coiffure avec de magnifiques chignons, un maquillage parfait et un voile léger comme une plume. Je savais exactement ce que je voulais comme coiffure, idem pour ma robe. Et pourtant…

Lors d’un voyage à Paris, j’ai flashé sur la marque espagnole Rosa Clara. Une robe blanche, style Kate Middleton. Manches longues tout en dentelle et un long jupon en tulle. C’était MA robe ! Le moment venu j’ai donc pris rendez-vous avec plusieurs magasins spécialisés dans ce domaine et c’est dans le premier, avec une super vendeuse, que j’ai trouvé mon bonheur (Lyne Mariage – Cannes). Et vous savez quoi ? Ma robe, avant de l’essayer, représentait l’inverse de ce que je voulais. Coupe sirène très près du corps, bustier cœur, bras et épaules nues. Mais lorsque je l’ai enfilée avec mon voile dans les cheveux, c’était celle-là ! Accompagnée de ma mère et ma grand-mère nous avons toutes les trois pleuré.

Mais il y avait un problème… Très complexée par mes bras mais aussi très attachée aux traditions, je ne voulais pas entrer dans l’église sans me couvrir les épaules. J’ai donc opté pour un immense manteau en dentelle. Pour les chaussures, je rêvais de m’offrir ce célèbre escarpin à semelle rouge. J’ai craqué pour la collection marié et le modèle « Kate ». Mais attention, les filles prévoyez absolument une seconde paire plus confortable !

Pour la Mairie, j’ai choisi quelque chose de plus simple, une smoking blanc acheté en Italie.

Lui : amoureux des costumes et smoking, j’ai suivi les conseils de mon témoin d’aller chez un tailleur à Nice. J’ai fait faire mes tenues sur mesure. Pour les hommes qui ont une idée précise en tête c’est l’endroit parfait. On peut tout choisir soi-même avec les conseils d’un véritable professionnel.

 

 

Le matin du jour j : comment vous sentiez-vous ?

Nous avons eu la chance d’avoir deux jours J. Il y a bien sûr beaucoup d’excitation et beaucoup de stress surtout les dernières minutes avant de se retrouver ! Généralement on ne dort pas beaucoup la veille, on réfléchit, on imagine., on peaufine aussi…

Maniaque et perfectionniste je voulais que tout soit parfait, j’avais par exemple très peur des imprévus (pluie, orage etc..). Mais finalement tout s’est très bien passé. Bon malheureusement, avec l’épidémie, le second fut moins intense, moins stressant. On savait ce qui allait se passer. Mais nous en gardons un excellent souvenir.

 

La découverte de la mariée ? Quelles ont été vos émotions ? Quelles ont été les réactions ?

Je me suis dit, « enfin elle est là… ». Il n’y avait plus qu’elle, je ne voyais rien d’autre. Et c’est à ce moment que toute notre vie a pris un sens. Nous voulons la passer ensemble et construire ensemble une famille et des souvenirs. Je n’ai jamais été aussi sur de moi. Et bien sûr, j’ai pleuré…

 

 

Qu’est-ce qui vous a marqué lors de votre mariage ?  

Ce qui nous a marqué c’est tout l’amour que nous avons reçu de la part de nos invités. Certains ont fait entre trois et dix heures de route pour venir. D’autres ont pris l’avion depuis l’Angleterre. Tout le monde avait le sourire, l’amour était là !

 

Le moment avec le plus d’émotion ?

Le moment le plus émouvant est, sans hésiter, celui des retrouvailles devant le Maire ou devant l’Autel. Le moment où l’on se découvre. Je suis aussi très proche de mon grand-père de 89 ans. En 2020 il avait encore assez de force pour m’accompagner à la Mairie mais pas assez cette année. Je me suis donc avancée aux côtés de mon beau-père et c’est mon grand père qui a donné ma main à celui de mon époux…
Malheureusement mon mari n’a plus sa mère à ses côtés. Nous avons lu une prière en son souvenir et là aussi nous avons été très émus.

 

Le moment le plus drôle ?

Quand mon mari nous a conduit de l’église à la soirée dans une voiture automatique. Pas du tout habitué à conduire une boîte auto, j’ai failli passé à travers le pare-brise !

 

Le moment le plus inattendu ?

 Lorsque toute l’assemblée à applaudi et crié lorsque nous nous sommes dit OUI ! Nous n’y croyons pas.

 

Quelles étaient les animations lors de votre mariage ?

Il n’y avait aucune animation. Nous avons préféré danser le plus possible.
En revanche, vu le nombre d’enfants en bas âge, nous avons engagé deux nounous pour les surveiller et acheté plusieurs animations. Pêche au canard, jeu de quille, coloriage etc… Les parents nous ont beaucoup remercié ! Ils ont pu profiter à fond et les enfants aussi.

 

 

La danse des mariés : quel choix de danse, de musique avez-vous fait et pourquoi ce choix ? Comment vous êtes-vous entraînés ?

Nous avons dansé une magnifique valse sur « New-York New-York de Frank Sinatra » en référence à notre voyage et fiançailles. Seulement trois personnes étaient au courant : nous et ma cousine qui est comme une grande sœur mais aussi prof de danse. Nous nous sommes entrainés à la dernière minute, le jeudi pour le samedi ! Et nous y sommes arrivés !

 

Le lendemain du mariage : avez-vous prévu quelque chose ?

Oui, pour les deux mariages (en 2020 et 2021), nous avons organisé un brunch.
Nous conseillons vraiment aux mariés d’en organiser un si bien sûr ils ont les moyens. Cela permet de prolonger la fête et la magie mais également de retrouver les invités et de discuter plus longuement. Car une chose est sur, le jour J vous passez de table en table sans prendre le temps de parler avec tout le monde.

 

Un petit conseil aux futurs mariés ?

C’est un week-end unique alors profitez-en. Profitez de vos invités, profitez de la fête, laissez-vous porter par l’amour et l’ambiance. Oubliez les ondes négatives et passez cette journée avec ceux que vous aimez !

N’invitez pas les personnes car vous vous sentez obligé. Invitez celles que vous voulez vraiment !

Ne prêtez pas attention à la météo jusqu’au vendredi matin c’est un stress inutile et surtout… en voiture, pensez à enrouler votre voile autour du bras pour qu’il ne se froisse pas et n’abaisse pas vos cheveux. Et ne faites pas comme moi, pensez-aussi à le dérouler avant de vous retrouver devant l’Autel 😉

 

 

Les prestataires du mariage 

 

Quel était le lieu de votre mariage ?

Le 25 septembre 2020 : Mairie de Monaco + restaurant le Castel Roc face au Palais Princier pour le Vin d’Honneur.

Le 26 septembre 2021 : Paroisse Sainte-Dévote + Hôtel le Méridien Beach Plaza – salon Méditerranée. (A Monaco)

 

De qui était la robe de mariée ?

Je l’ai achetée chez Lyne Mariage à Cannes. C’était une « Divina Sposa ».

 

Qu’avez-vous mangé ?

Des petits fours pour le Vin d’Honneur.

Pour le repas au Méridien : du foie gras en entrée, en premier plat des coquilles Saint-Jacques sur fondue de poireaux accompagné d’une sauce à la truffe et au vin blanc. En second plat un pavé de bœuf accompagné d’un gratin dauphinois et petits légumes.

Puis, nous avons mangé du fromage et une pièce-montée en choux.

Quelques heures plus tard nous avons servi un buffet de fruits.

 

Êtes-vous passés par une wedding planneuse ?

Non nous avons tout fait nous-même avec l’aide de nos témoins.

 

Qui était votre photographe ?

Julien Sanine. Photographe niçois qui fait des photos splendides !

Nous avons aussi pris un vidéaste – Jean-Alexandre Dordé

 

Comment avez-vous choisi votre Carte de Remerciement Popcarte ?

C’était très important pour nous de remercier nos invités. Nous voulions donc une carte à l’image de notre mariage. Élégante, romantique et 100% personnalisable.

Nous avons trouvé le site Popcarte par hasard et nous sommes ravis de notre choix ! Nous avons pu choisir le format, la forme, les photos, le texte. Un professionnel se propose même de faire une vérification pour éviter toute fautes ou coquilles. Le site est super simple, on a pu tout faire facilement. Les Cartes de Remerciement Mariage sont arrivées très vites et exactement comme nous les avons commandées.