Tory né le 31 mars 2021

Aujourd’hui Alexia, la maman de Torynous présente son nouveau né. Nous avons adoré ses Faire-Part de Naissance et nous la remercions pour son témoignage.

 

Présentez-nous votre nouveau-né ?


Tory est arrivé avec 20 jours d’avance sur le terme.
Notre petit garçon est né le 31 mars à 11h07. Un bébé de 2kg810 pour 47.5 cm, loin des 3kg300 annoncé la veille lors d’une échographie de croissance.

 

Quand avez-vous su que vous étiez enceinte ?

J’ai appris ma grossesse via un test pendant nos vacances à Marseille. J’ai fait le test au restaurant où nous devions déjeuner à midi.

 

Comment l’avez-vous annoncé ?

Je l’ai annoncé de suite au papa, nous étions assis à une belle table face à la mer. 

Pour la famille et les amis nous avons attendu la 1ère écho des 3 mois et l’avons annoncé lors d’un repas, nous n’avons pas misé sur l’originalité mais on ferra sûrement une annonce plus fun pour le deuxième enfant.

Comment avez-vous annoncé le sexe du bébé ?

Nous avons contacté nos parents respectifs directement à la sortie de l’échographie pour leur annoncer. Pour nos amis proches et le reste de la famille ils savaient que nous avions rendez vous pour la seconde écho, ils étaient donc dans l’attente, nous leur avons annoncé tout simplement.

La situation sanitaire n’étant malheureusement pas propice au babyshower.
 
 

Comment avez-vous choisi le prénom ? L’avez-vous gardé secret ?

Nous avons gardé le prénom secret, personnellement je ne voulais pas me laisser influencer par des commentaires ou par les goûts de chacun.

Nous avions 2 prénoms en sélection, nous nous sommes mis « d’accord » avec le papa sur le prénom après la naissance de notre enfant. Ainsi c’est lui qui nous a permis de choisir son prénom et ce fut pour nous deux comme une évidence dès que nous l’avons eu dans les bras.
 
 

Comment vous êtes-vous préparé à l’accouchement? à l’arrivée de bébé ?

J’ai essayé d’être assez zen tout le long de ma grossesse sans trop stresser. Je ne suis ni plongée dans des lectures sur la grossesse ou autre, je  me suis dit on verra bien le jour J !  J’étais préparé à « avoir mal » mais la douleur physique s’oublie. Donc un moment difficile à passer mais qui sera vite oublié et surtout qui n’est pas insurmontable.

 
J’ai suivi les cours de préparation à l’accouchement qui m’ont été très utile pour la gestion des contractions et le B.A-BA.
 
J’ai fait une séance d’hypnose quelques semaines avant l’accouchement pour travailler sur le stress, le bien être.
 
J’ai pris de l’homéopathie dès le 8eme mois pour préparer le col.

Pendant votre grossesse, aviez-vous des envies particulières ?

Pas d’envie, ni de grosses fringales. Je pense que ce n’est pas une fatalité. Si on se conditionne et que l’on n’arrête pas de se dire qu’il faut manger pour deux, la balance s’en ressent d’avantage.

Je n’ai pas changé mes habitudes, je n’ai pas focus là dessus  (j’ai bien sûr adapté les aliments autorisés et interdits ) je me suis surtout dit il faut que je mange bien (quantité par rapport aux besoins nécessaires pour le bébé et je mise avant tout sur la qualité).
 
 

Quand avez-vous préparé votre sac de maternité ? La chambre de bébé ?

Nous avons préparé la chambre de bébé progressivement vers fin janvier début février.

J’ai préparé le sac de maternité début mars et je l’ai finalisé une semaine avant l’accouchement.
 
 
 

Qu’est ce que vous auriez aimé savoir sur l’accouchement/la grossesse ?

Je me suis renseignée sur les basiques.
Définir les contractions, les gérer , le trousseau maternité, les règles de sécurité avec bébé.
Je ne voulais pas être noyée ou influencé sous les infos ou les forums internet concernant « la relation » à son bébé. Je me suis inscrite à des newsletters sur la grossesse et lisais les articles qui pouvaient m’interpeller.
 
 

Comment se passe cette nouvelle vie avec votre nouveau-né ?

C’est merveilleux…Je suis rentrée à la maison sereine car le papa était en congé paternité.

Nous savoir ensemble tous les deux pour les premiers jours de notre petite merveille m’a rassuré. 
 
C’est notre premier enfant à tous les deux mais c’est un papa formidable et impliqué. Il est à l’aise avec tous les gestes du quotidien avec notre enfant.
 
Nous essayons de nous adapter au maximum au rythme de Tory et non l’inverse. Cela ne nous empêche pas d’avoir des petites « routines » mais nous ne sommes pas « timé » ce qui semble plutôt bien fonctionner car notre bébé est calme et détendu. On lui explique tout ce qu’on fait ou tout ce qu’on va lui faire et pourquoi.
 
Le matin généralement Tory est éveillé alors on profite pour écouter de la musique, on danse également. Je lui fais sa toilette lorsqu’il est éveillé et calme. Du coup c’est vraiment un moment d’échange , je prends le temps de lui masser les pieds, il adore ! Pour le bain c’est 2 fois par semaines là aussi au moment le plus propice donc ça peut être matin ou soir selon lui. Le matin je le prend plus dans les bras c’est les moments câlins. 
 
L’après midi il dort un peu plus mais il boit toutes les 3h donc le répit est assez court j’en profite pour m’occuper du quotidien. 
À son retour du travail vers 18h c’est papa qui prend le relais sur les biberons, le change…et là aussi Tory reste éveillé plusieurs heures sûrement pour profiter de son papa et des câlins.
 
 
 

Quand avez-vous fait votre faire-part de naissance ?

Dans sa 4ème semaine, je trouvais cela un peu tard mais je voulais quelques choses de précis avec de belles photos là aussi la crise sanitaire a retardé un peu les choses.

 

Des conseils pour les futurs parents ?

Ne pas stresser ou se mettre de pression « inutilement » bébé est une éponge ce n’est pas un mythe. Se faire confiance, écouter les conseils mais ne pas prendre tous pour argent comptant. 

 
Poser ses questions et faire part de ses doutes. Il n’y a pas de questions bêtes (peu importe l’âge, moi mon 1er bébé est à presque 40 ans).
 
Être organisé est un plus pour suivre le rythme de bébé sans « subir » et avoir le soutien du papa est important. 
 
C’est vraiment une « relation à 3 ».
On fait sentir à notre enfant au quotidien qu’on l’aime mais aussi que ses parents s’aiment, d’ailleurs je lui dit tous les soirs. 😉