Bonjour Céline présentez-nous votre bébé. 

Notre petit garçon se prénomme Zack, mais il a également un prénom Tahitien, Manovai, petit clin d’œil à son lieu de naissance. Il est né le 12 février 2021 à 12h29 et il pesait 3.955Kg.

 

Quand avez-vous su que vous étiez enceinte ? Comment l’avez-vous annoncé ? 

Mon mari voulait un enfant depuis quelque temps mais j’aimais bien notre vie à deux. Après qu’il me l’ai répété tous les jours pendant une semaine, et étant donné que je m’approchais des 35 ans, je me suis dit qu’il était temps d’y penser. J’ai arrêté mon moyen de contraception fin mars et je suis tombée enceinte mi-mai, j’ai été surprise que ça fonctionne si vite. Je connais des couples pour qui ça a pris des mois donc je m’estime chanceuse.

 

Comment avez-vous annoncé le sexe du bébé ?

À cause du Covid, le papa n’a pas pu assisté à l’échographie, je lui ai donc annoncé le sexe en sortant mais je me doutais un peu de sa réaction car il a toujours été persuadé qu’il aurait une fille, hors c’est un petit gars. Je ne vous cache pas qu’il a été un peu déçu sur le coup mais maintenant c’est bien loin, il est tellement gaga de son petit gars.

 

©Tabatha Houguenague Photographe
©Tabatha Houguenague Photographe

 

 

Comment avez-vous choisi son joli prénom ? L’avez-vous gardé secret ?

On souhaitait un prénom court, qui diffère un peu de ceux qu’on entend en ce moment. On ne l’a pas gardé secret, on l’a annoncé assez rapidement et on voyait bien que tout le monde n’adhérait pas, mais ça, c’est tellement personnel, il ne faut pas faire attention aux avis des autres et écouter son cœur.

 

Comment ses frères et sœurs ont accueilli l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille ?

C’est notre premier enfant mais je n’espère pas le dernier 😉 !

 

Comment vous êtes-vous préparé à l’accouchement et à l’arrivée de bébé ?

J’ai suivi les cours d’accouchement classiques, très instructifs, mais au final avec le stress de l’accouchement et le chamboulement avec l’arrivée de bébé, j’avais l’impression d’avoir tout oublié. Heureusement, on était très bien entouré à la maternité et après le retour à la maison.

 

Pendant votre grossesse, aviez-vous des envies particulières ?

Pas d’envies particulières mais plutôt des dégouts, comme par exemple tout d’un coup je ne supportais plus l’odeur du savon de la salle de bain et je n’arrivais plus à boire de thé alors que j’adore ça.

 

©Tabatha Houguenague Photographe
©Tabatha Houguenague Photographe

 

 

Qu’est ce que vous auriez aimé savoir sur l’accouchement/la grossesse ?

J’aurai vraiment voulu être plus préparé au post-partum, surtout pour un premier enfant. C’est ça qui a été le plus difficile pour moi. Toute la grossesse j’étais dans une bulle de bonheur et je rayonnais. Puis il y a eu l’accouchement qui a fini en hémorragie, puis le babyblues, je me sentais extrêmement faible, fatiguée et déprimée. Ca a été compliqué les premiers jours/semaines, heureusement que mon mari était très présent. J’étais tellement faible que la montée de lait a tardé donc l’allaitement a été chaotique. Il y a aussi ton corps qui ne sera plus jamais comme avant, et puis les douleurs liées à l’accouchement qui durent encore quelques semaines. Enfin bref c’est tellement un chamboulement sur tous les plans, qu’il ne faut pas que le post-partum soit un tabou, il faut en parler.

 

Quand avez-vous fait votre faire-part de naissance ? 

On a fait une séance photo avec une super photographe Tabatha Houguenague lorsque bébé a eu 11 jours ; les photos ont un peu tardé c’est pour cela que nous avons envoyé les faire-part naissance que 2 mois après la naissance. Etant donné que nous sommes en Polynésie française et qu’en raison du Covid les lignes aériennes sont fortement réduites, il était compliqué pour nous d’envoyer nos faire-part depuis Tahiti. Le service proposé par POPCARTE d’envoyer directement les faire-part aux destinataires a décidé de notre choix. 

 

 

©Tabatha Houguenague Photographe
©Tabatha Houguenague Photographe

 

 

Quand avez-vous préparé votre sac de maternité ? Quand avez-vous commencez à préparer la chambre de bébé ?  

Le sac était prêt environ deux mois avant l’arrivée du bébé. Les premiers achats pour la chambre de bébé ont été réalisés pendant le deuxième trimestre mais le business autour de la naissance d’un enfant est tel qu’il est compliqué de savoir ce qui est indispensable ou pas. 

 

Comment se passe cette nouvelle vie avec bébé ? 

Bébé nous apporte tellement de bonheur et d’amour à chacun de ses sourires, que les courtes nuits s’effacent comme par magie. Ça a pris quelques semaines mais on a enfin trouvé notre rythme, où chacun a du temps pour soi. On a encore des réveils la nuit mais bébé commence à se caler peu à peu. 

Je suis encore en congé maternité, mais ça se termine bientôt. Je ne pensais pas dire ça un jour mais la durée du congé maternité est affreusement court. J’encourage toutes celles qui peuvent le prolonger de quelques semaines à le faire car on ne vit pas mille naissances dans une vie et ces moments sont tellement précieux.

 

Et enfin, avez-vous des conseils à donner pour les futurs parents ?

Profitez à fond de votre temps libre pour emmagasiner un maximum de sommeil avant l’arrivée de votre bébé. À partir du moment où vous faites les choses avec votre cœur, tout devrait bien se passer, on se rend très vite compte qu’un bébé a besoin uniquement de votre amour (et de quelques biberons aussi 😉 ).