LE RÔLE DU DOUDOU POUR BÉBÉ

Bébé vient de naître et vos proches se bousculent pour faire sa connaissance. Eux aussi avaient hâte qu’il vienne au monde ! Et bien sûr, ils ne viennent pas les mains vides : vêtements, objets pratiques, décoration pour sa chambre, peluches… Vous avez dit peluches ?! Le futur doudou de bébé se trouve peut-être parmi elles… Ou pas !

On connaît tous ce petit bout qui traîne son vieux nounours décoloré absolument partout, et qui tient à lui comme à la prunelle de ses yeux. Vous ne compreniez pas vraiment cette relation fusionnelle, mais pas d’inquiétude, votre nouveau né va vite vous dévoiler quelques explications…

Le bon doudou

Vers le 4ème ou 5ème mois, vous allez vite remarquer que bébé cherche à s’approprier un objet : il est à la recherche de son doudou ! On vous le dit tout de suite : pas le peine de le forcer à choisir beau lapin tout blanc et tout doux de tata Françoise. Si bébé préfère votre vieux t-shirt, que vous laissez régulièrement à sa portée, rien ne le fera changer d’avis. Le bon doudou pour bébé, n’est pas forcément le plus beau ou celui qui a coûté le plus cher… C’est même possible qu’il ne s’agisse pas d’une peluche, mais d’un tout autre objet, plus ou moins insolite : foulard, vêtement, petite couverture… En revanche, tous les doudous du monde ont les mêmes caractéristiques. Ils sont doux, faciles à manipuler et possèdent des odeurs familières comme le parfum de maman ou les odeurs du lit où bébé dort. Autre point à souligner, et pas des moindres : le doudou de bébé est solide car il va être entraîné dans toutes ses aventures !

doudou-bébé

Meilleur ami et ange gardien

Vous voyez certainement le doudou de bébé comme un nid à microbes… Cela n’est pas tout à fait faux… Mais aux yeux de votre bout de chou, c’est un véritable ange gardien et meilleur ami ! Il lui permet de faire la transition entre le cocon familial et le monde extérieur. Plus important encore, doudou va rassurer bébé quand vous n’êtes pas présente et l’apaiser au moment d’aller dormir. Un peu plus tard, quand bébé deviendra grand et explorera le monde, doudou l’accompagnera dans toutes ses épopées, un peu comme Batman et Robin, ou Zorro et Bernardo !

Bébé n’a pas de doudou ? Pas d’inquiétude, il n’en ressent peut-être pas le besoin et se sent déjà à l’aise pour aller vers les autres et rassuré quand vous vous n’êtes pas là. Il est également possible qu’il trouve d’autres moyens de se sentir en sécurité, comme en suçant son pouce ou en tripotant ses cheveux.

Comment vivre avec ce nouveau membre de la famille ?

Bébé et doudou peuvent très vite devenir inséparables… Il est important que votre petit bout n’en soit pas trop dépendant et soit capable de ne pas l’avoir en permanence dans les mains. Pour cela, il faut définir des lieux et des moments précis au cours desquels doudou peut être présent : dans le lit au moment de dormir, dans la voiture, chez mamie le dimanche après-midi… Mais pas lorsque vous allez faire les courses ou que vous partez en promenade ! Plus bébé grandit, plus il doit apprendre à se séparer de doudou progressivement.

Les questions existentielles

Faut-il prévoir un double ?

Ca n’est peut-être pas une mauvaise idée en cas de perte… Et si l’élu est le nounours offert par tonton Nicolas, vous pouvez même demander de quel magasin il provient dans la carte de remerciement que vous lui enverrez.

Puis-je laver doudou ?

C’est à vos risques et périls ! Doudou a une odeur toute particulière pour bébé, il ne sera pas dupe et saura vite si la machine à laver est passée par là… Bien sûr, il faut éviter le nid à microbes. Pour éviter toute crise au moment du lavage, essayer de transformer cela en jeu : comme bébé, doudou doit faire sa toilette !

Au secours, on a perdu doudou !

C’est là que le double entre en jeu. L’odeur ne sera pas la même, mais c’est mieux que rien ! Pas de double ? Armez-vous de patience pour consoler bébé et proposez-lui un nouvel ange gardien… Petit conseil pour la prochaine fois : inscrivez vos coordonnées sur l’étiquette, on ne sait jamais !

Un dernière chose… Ne lui faites pas le coup du “A ton âge je n’avais plus de doudou”… On sait très bien que vous l’avez encore bien au chaud dans un tiroir ! 😉