10 CHOSES A SAVOIR SUR L’ALLAITEMENT

Votre petit bout a pointé son nez ? Nos Pop félicitations à vous les heureux parents ! Vous vous posez sûrement des tonnes de questions, et très probablement certaines sont sur l’allaitement.Mais comment faire grandir cette petite bouille ? On vous donne 10 infos à savoir sur l’allaitement, histoire de se faire une idée et pourquoi pas de se lancer.

1. Le choix de la maman

Et oui, c’est maman qui choisit. Pas de pression, pas de jugement, c’est vous la super maman qui décidez si vous préférez opter pour le biberon ou l’allaitement. Peu importe si tata Janine vous rabâche qu’elle a allaité vos six cousins parce c’est la meilleure solution au monde et que vous devez la suivre. C’est vous la cheffe et pas de panique, toutes les femmes sont naturellement et physiquement formées pour allaiter. En cas de doute, demandez l’avis d’un professionnel.

2. Et le papa ?

Parce que ce petit bébé n’est pas arrivé que grâce à la maman, le Pop Papa a aussi son rôle à jouer pour que l’allaitement se passe au mieux. Il doit être convaincu que c’est la bonne solution, afin de soutenir la maman dans sa décision et l’encourager tout au long du processus. Comptez aussi sur lui pour donner les biberons lorsque vous tirez votre lait, afin qu’il participe aussi à son échelle. Sans oublier la dose quotidienne de câlins et de jeux avec votre bébé afin que chacun ait une relation privilégiée. Il aura également le temps de préparer de jolis faire-part de naissance sur Popcarte, pour annoncer la bonne nouvelle.

3. Se préparer à allaiter

Avant l’accouchement, il n’y a rien à faire. Le corps va se préparer naturellement à l’arrivée de bébé. Vous n’avez donc qu’à vous informer auprès de spécialistes ou maman averties pour avoir toutes les clés en mains et vous rassurer. Pour être prête lors des premiers allaitements, vous pouvez vous entraînez à bien tenir votre bébé en ayant quelques repères. Et oui, vous ne tiendrez pas le petit bout de la même manière s’il prend le biberon ou le sein.

4. Le rythme et la durée

Il n’y a rien de clairement défini puisque chaque bébé a son propre rythme et que la production de lait dépend de la demande, mais la moyenne serait entre 8 et 12 tétées par jour. Plus votre nouveau né réclame, plus vous produirez naturellement du lait pour répondre à cette demande. Les premiers jours il est conseillé d’allaiter dès que votre petit bout montre des signes de faim. Quant à la durée, c’est lui qui décide quand il en a assez. Assurez vous seulement qu’il respire et ingurgite correctement en observant le mouvement de sa mâchoire.

5. Tout est dans la position de bébé

Pour que tout se passe bien et que vous évitiez les creuvasses aux têtons tant redoutés, il est important d’adopter la bonne position pour vous et bébé. Madone, berceau inversé, allongé sur le côté, ballon de rugby, football…(non le Pop papa n’a pas besoin d’être un joueur pro 😉 ) A vous d’essayer afin de trouver celle qui sera le plus confortable pour vous deux et pour que l’allaitement reste un moment agréable. Si vous ressentez de l’inconfort ou des douleurs persistantes, n’hésitez pas à consulter un professionnel.

6. Mode et soin

Un soutien gorge d’allaitement est conseillé mais un classique peu aussi faire l’affaire en abaissant la bretelle. Vos sein vont voir leur taille varier de manière aléatoire, investir en avance dans de la lingerie spéciale que vous ne pourriez pas porter est donc inutile. Pour les vêtements, privilégiez des tops extensibles et les hauts cache-coeur qui sont très pratique pour allaiter. En terme de soin et d’hygiène, un rythme habituel avec une douche par jour est suffisant. Pour protéger et entretenir vos mamelons, rien de mieux que votre lait maternel, quelques gouttes autours du tétons suffisent. En cas de crevasse et si votre propre lait n’est pas suffisant, appliquer une crème à la lanoline purifiée. Enfin, évitez tous les parfums, en flacons, dans les crèmes ou encore dans les savons, ils sont très mauvais pour votre bébé.

7. Le brocoli sera son meilleur ami

Légumes verts et enfants semblent aussi incompatibles que le ski sous les tropiques. Et pourtant, selon une étude américaine, l’allaitement favoriserait les qualités gustatives de l’enfant. Alors pendant la grossesse et l’allaitement, faites vous plaisir avec les légumes et les fruits. Vous verrez quand bébé sera plus grand, pas besoin de faire l’avion avec la cuillère pendant des heures ni de tapisser les murs avec les petits pots. Par contre on proscrit toujours le tabac qui donne une odeur et un goût de nicotine au lait. L’alcool est toujours à éviter, cependant un tout petit verre peut être occasionnellement possible, une fois que vous avez terminé la tétée. Si vous avez besoin d’augmenter la production de lait, n’hésitez pas à boire de la tisane et de la bière sans alcool qui améliorent la sécrétion de lait, mais pas de thé ou de café.

8. De l’organisation

On a une PopNews pour vous: la vie continue même pendant l’allaitement ! Les sorties en ville, en famille, entre amis et même le travail, tout est possible. Un seul mot d’ordre: l’organisation. Pensez à bien tirer votre lait juste en avance et privilégier les sorties juste après la tétée pour éviter les petits incidents de parcours. Si vous partez pour une période plus longue et que bébé a faim, pensez simplement à prendre une couverture ou un lange pour allaiter tranquillement dans un coin, à l’abri des regards.

9. L’allaitement mixte

Des fois, pas besoin de choisir son camp, les deux solutions peuvent aller à merveille surtout si vous n’avez pas assez de lait ou que vous êtes de retour à la vie professionnelle. Biberon et allaitement sont tout à fait conciliables, l’astuce pour que tout roule c’est l’attention et la patience. Commencez par allaiter le matin avant de partir et le soir en rentrant pour garder un contact lors des moments clés de la journée. Le biberon peut être introduit durant la journée. Votre production de lait va se stopper progressivement. N’oubliez pas que le flux d’un biberon n’est pas celui du sein, vous et votre bout de chou devez trouver un rythme pour que tout se passe correctement.

10. Le sevrage

Toutes les bonnes choses ont une faim… (elle est facile, on sait). Le sevrage de l’allaitement n’est pas toujours prévu à une date précise. La douceur et la patience sont essentielles pour que tout se passe au mieux. Bébé aura l’habitude du contact peau à peau lors de la tétée et le passage à la tétine ou au pot peut parfois être un peu compliqué. Pas de panique ! Plusieurs solution pour que tout se passe en douceur. Adoptez l’allaitement mixte est souvent un bon compromis pour commencer la transition. N’oubliez pas que vous devez être prêts tous les deux pour que tout se passe bien.