Besoin d’aide ?
Un problème ? La solution se trouve peut-être dans notre rubrique d’aide.
Sinon, contactez-nous du lundi au vendredi de 10h à 18h au
(prix d'un appel local)
Nous contacter par e-mail

Aujourd’hui nous rencontrons la talentueuse créatrice de robe de mariée Sidonie de la maison Floret. Nous la remercions de s’être prêtée au jeu, même si ce n’est pas toujours un exercice facile. Découvrez son univers et ses créations qui font rêver. Vous pouvez retrouver les créations  sur le site Maison Floret.

Merci à la maison Maison Floret pour ces réponses. N’hésitez jamais à bien choisir votre robe, ainsi votre Carte Remerciement Mariage sera magnifique avec de belles photos. 

Pouvez-vous vous présenter et décrire votre parcours ? 

Je m’appelle Sidonie Floret et je suis la fondatrice et styliste de Maison Floret, maison de robe de mariées sur-mesure . Je travaille avec une formidable petite équipe. Notre showroom est dans le Marais, un vrai cocon de douceur.
Après des études de dessin et d’histoire de l’art, j’ai rejoint l’atelier de Lolita Lempicka en 2005, puis intégré les cours du Studio Berçot en 2006 avant de travailler en tant que styliste pour diverses maisons comme Bonpoint ou Martine Sitbon. Puis j’ai « officiellement » lancé Maison Floret en 2015. 
 
 

Quelle est l’histoire de la maison

Ma première robe de mariée fut la mienne, il y’a 15 ans. Depuis, je n’ai cessé d’en dessiner et je me fais une joie d’inventer de nouveaux modèles et de sublimer la beauté naturelle de chaque mariée qui me fait confiance. L’idée n’est pas de « cacher » mais de « mettre en valeur ». Chaque femme me touche, pour ce qu’elle est. Je cherche, au travers de mes créations à souligner leur personnalité et à les réconcilier avec leur image. 
 
 

Comment décrivez vous votre style ? 

Je dirai couture et minimal. J’aime les tailles marquées et travailler avec des matières nobles et variées, des dentelles graphiques et des broderies fleuries.
 
 

Quels sont vos sources d’inspirations ? 

Sur le principe, j’ai envie de dire tout, au risque de paraitre cliché. Mais c’est vrai. Ce peut-être dans la nature – comme avec cette feuille de fougère ramassée au printemps dernier qui m’a servi, entre autre, de base à la collection sur-mesure 2021 – mais aussi dans les livres aux visuels Art Déco, et également dans le travail de grands maitres comme Yves Saint Laurent et de Madame Grès, que j’admire énormément.  
J’aime bien regarder Pinterest de temps à temps, et surtout flâner , en ville ou dans la nature. Il y’a toujours quelque chose à voir.
 
 

Comment se passe le processus de création ? 

Tout commence par une réflexion, des recherches. De l’inspiration en somme. S’en suit de nombreux dessins. J’ai beaucoup d’idées qui me viennent, je n’hésite pas à jeter et recommencer.
Après avoir dessiné, j’ai besoin de passer à la version « vivante» du modèle. 
J’ai besoin de sentir les matières, de jouer avec les dentelles.
Je descends donc à l’atelier afin d’appliquer directement le tissu sur un mannequin en bois et de le façonner comme sur mon dessin.
A partir de là, Camille et Marie, les fantastiques modélistes et couturières qui font partie de mon équipe, entrent en scène. Avec leurs doigts de fée, elles réalisent une toile (c’est à dire une maquette, dans une matière moins noble), puis j’essaye chaque modèle et nous voyons ensembles les retouches à apporter afin de réaliser la robe parfaite (ou du moins comme je l’imagine!). 
Développer une collection demande du temps. Il faut parfois construire, déconstruire et reconstruire jusqu’à obtenir les bonnes proportions. C’est beaucoup de travail.
Nous travaillons main dans la main.  Elles sont incroyablement douées, capables d’interpréter mes envies et de les réaliser grâce à leur talent et leur savoir-faire.
 
 

Quels aspects de votre métier vous plaisent le plus ? 

Dessiner et créer sans aucun doute! D’autant plus que mon métier me permet de rencontrer de nombreuses personnes inspirantes et attachantes. Chaque mariée est différente et c’est ce qui rend chaque rencontre si unique et si spéciale. J’adore ça.
 

Et, au contraire, quels sont les aspects qui sont plus compliqués ?

Sans aucun doute : la comptabilité.
 
 

Quelle robe avez-vous préféré créer ? 

Aucune, j’ai le même plaisir pour toutes. Dès que j’arrive à un modèle qui me plaît, et qui tombe bien, je suis hyper contente.
 
 

Quelle est votre coupe préférée ? 

J’adore la coupe en biais, qui suit le corps.
 
 

Quelles sont les tendances actuelles ? 

Plutôt que de tendances, je préfèrerai parler d’envie. 
On sent une envie de la part des mariées de revenir vers des modèles a priori plus épurés, moins bohème et plus modernes. Schématiquement on pourrait dire plus d’uni, moins de dentelle. Et plus de glamour.
Pour autant, je prédis longue vie aux mariages champêtre, et c’est tant mieux!
 
 

Quel est l’accessoire indispensable pour une mariée ? 

Je trouve qu’une pochette est toujours pratique. Donc en toute subjectivité je dirai notre sac Bosco.
 
 

Quelle est la faute de goût à ne pas commettre  ? 

Un maquillage trop appuyé qui rend la mariée méconnaissable. Se déguiser c’est bien pour s’amuser, pas pour s’engager ! 
 
 

Quels conseils donneriez-vous à une future mariée pour trouver la robe parfaite ? 

Ne pas courir après le coup de cœur, au risque de s’épuiser. Ecoutez vos envies, laissez vous surprendre et ne demandez pas l’avis à trop de personnes. 
Il faut se sentir soi-même, belle et à l’aise dans sa robe de mariée. La robe parfaite c’est celle qui sublime votre beauté naturelle (= vous met en valeur), vous correspond ( = à votre personnalité, à la femme que vous êtes), et dans laquelle vous êtes bien (= confortable, pour profiter de votre journée, et danser sans vous arrêter).