TOUS NOS CONSEILS POUR CHOISIR SON NOM D’ÉPOUSE

Ça y est, vous vous êtes enfin dit oui ! Vous partez pour la grande aventure du mariage et de la vie à deux. Le mariage, c’est toute une tradition et tout un symbole. Désormais, vous serez une famille, unis officiellement devant vos proches. Vous avez décidé de le prendre pour époux, mais devez-vous prendre son nom à tous les coups ? Entre les lois, les droits, les démarches administratives on s’y perd facilement. Heureusement, nos Pop Experts se sont penchés sur le sujet pour vous offrir un guide digne de ce nom !

D’une complexité sans nom ?

“Acceptez-vous de prendre pour époux Monsieur UnNom ?” Oui ! Mais êtes-vous obligé de prendre le nom de votre époux ? Pas forcément. Il existe trois cas de figure auxquels les mariés peuvent être confrontés.

Vous avez un super nom pour les jeux de mots, il est temps qu’on vous prenne au sérieux ! C’est parfait car votre mari a un nom de famille vraiment classe. Passer de Sarah Croche à Sarah Durant, c’est quand même beaucoup plus facile à vivre au quotidien. D’ailleurs, c’est l’option la plus courante, à savoir, c’est la femme qui prend le nom de son époux. Vous devenez alors Madame UnNom et abandonnez votre nom de jeune fille, assumant pleinement d’être mariée à Monsieur UnNom.

Vous adorez votre nom, il vous va si bien. Et puis, depuis le temps, vous vous êtes habituées à vous appeler ainsi. Vous voulez le garder, hors de question de prendre celui de votre conjoint. On n’est plus au moyen âge après tout ! Vous êtes une femme forte, indépendante et vous voulez garder votre nom à vous. Après tout, il vous appartient.

Les parfums de glace, les amis, les vêtements… Pour vous choisir est un véritable casse-tête. Dès que plusieurs choix s’offrent à vous, votre coeur balance et vous êtes perdue. Alors pour une décision aussi importante, c’est un véritable casse-tête. D’un côté, vous avez toujours aimé votre nom de famille, et de l’autre, celui de votre mari, c’est un peu le votre aussi.

Les désirs des jeunes mariées sont aussi nombreux qu’il existe de possibilités vis-à-vis du nom de famille. Mais alors, qu’a-t-on le droit de faire ?

Au nom de la loi

Le Code Civil, gros livre rouge qui fait un peu peur à regarder, énonce le fait suivant :

« Le mariage est sans effet sur le nom des époux, qui continuent chacun d’avoir pour seul nom officiel celui qui résulte de leur acte de naissance. [ …] Toutefois, chacun des époux bénéficie de l’usage, s’il le désire, du nom de son conjoint, en l’ajoutant ou en le substituant à son propre nom ».

Alors qu’est-ce que ça veut dire ? Et bien oui, vous avez bien compris ! Les DEUX conjoints peuvent faire usage du nom de l’autre. Alors vous pouvez tout à fait conserver votre nom de jeune fille, y ajouter celui de votre partenaire ou encore ne prendre que son nom à lui. Ce qu’il y a d’étonnant dans cette loi, c’est que l’homme aussi peut choisir le nom de sa femme à la place du sien. Comme quoi, bien loin des clichés, les hommes aussi peuvent changer de nom s’ils le souhaitent. N’attendez plus pour en informer votre compagnon !

Les procédures administratives

Au diable les conventions, c’est officiel, c’est monsieur qui prendra votre nom ! Mais attention, cela ne se fait pas en un claquement de doigts. Le changement de nom n’est en aucun cas automatique, si on veut le changer il faut en faire la demande auprès d’une administration compétente.

Aujourd’hui, cette demande peut même s’effectuer en ligne ICI.

D’ailleurs, avant de vous lancer dans les procédures administratives, sachez qu’il existe une différence entre votre nom et votre nom d’usage. Le premier est celui qui figure sur votre acte de naissance. Hérité de vos parents, il restera toujours votre vrai nom, même après avoir pris celui de votre époux. Ce qui changera après cette démarche, ce sera donc votre nom d’usage. Il s’agit du nom que vous utilisez dans votre vie quotidienne. Désormais, votre banquier vous appelera différemment, ainsi que votre médecin et vos collègues de bureau. Cette démarche de changement de nom n’est possible qu’après un mariage, en effet, le PACS ou le concubinage ne permettent pas de prendre le nom de votre partenaire.

Alors ? Non, ce n’est pas compliqué de changer de nom.